dimanche 29 mars 2009

LA BULGARIE en 2005

Aux confins de l'Europe...

...des Thraces au citoyen Bulgare.

Le peuple bulgare, peuple des Balkans, a traversé bien des difficultés depuis le VIII siècle avant J.C date à laquelle les Grecs colonisent le littoral de la Mer Noire, attirés par les richesses des Thraces. De conquètes romaines au Ier sècle en invasions slaves au IV ème siècle, d'intégration à l'Empire Ottoman en Empires Bulgares mal gérés, conversion religieuse (christianisme byzantin) et contestation bogomile, intégrations ou insurrections, alliances néfastes... pour finir sous la tutelle soviétique, les bulgares n'ont pas beaucoup connu l'Indépendance qui pouvait se glisser pendant quelques temps au milieu de ces périodes troubles et agitées.

Quelques dates ....pour quelques faits
Une tentative d'insurrection contre les Turcs se termine dans le sang en 1876.

Libéré des Turcs par la Russie en 1878, il se retrouve indépendant mais une fois de plus dépossédé de son autonomie et de son territoire par le Congrès de Berlin. Ce n'est qu'en 1885 que le pays sera réunifié.

En 1908, le Prince Ferdinand proclame son indépendance et prend le titre de tsar. 4 ans plus tard...guerres balkaniques !! 1912 contre la Turquie qui, battue, cède les territoires occupés de Macédoine et de Thrace. 1913, Ferdinand Ier remet çà et mauvaise idée, c'est le désastre !

1915, alliance avec l' Autriche-Hongrie, la Bulgarie peut conquérir la Macédoine serbe. A la frontière grecque, elle tombe sur le front des Alliés venus de Salonique... en 1918, signature de l'armistice, abdication de Ferdinand en faveur de Boris III, son fils.
1923, assassinat de Stamboliiski, 1er ministre renversé par le coup d'état du 9 juin, s'en suit une période d'instabilité et de terrorisme. Boris installe un régime autoritaire et se rapproche de l'Allemagne d'Hitler.
1941, la Bulgarie ouvre ses frontières à l'Allemagne nazie pour lui permettre d'envahir la Grèce et la Yougoslavie mais Boris III n'entre pas en guerre contre l ' URSS et refuse de livrer les Juifs ce qui le mènera à sa perte.

1944, l'URSS déclare la guerre le 5 septembre et occupe le pays après signature rapide de l'armistice le 8 septembre. La Bulgarie déclare la guerre à l'Allemagne.

1946, le Parti Communiste confisque les propriétés de + de 20 ha ; c'est la République populaire.

Janvier 1989, des dissidents sont reçus par François Mitterrand à Sofia, à l'embassade de France.

Les Bulgares peuvent voyager librement à l'étranger en mai 1989, y aurait-il une relation ??

Décembre 1989, l'opposition fonde l' UFD, Union des Forces Démocratiques. Le mur de Berlin est tombé...
A partir de 1990, date des premières élections libres, la Bulgarie est une Démocratie.
1er Janvier 2007, la Bulgarie devient le 26 ème pays de l' U.E et passera à l'Euro en 2012.

Les bulgares nous sont apparus, fermés, difficiles à cerner, difficiles à faire sourire et encore moins rire mais cela s'explique par la barrière de la langue et surtout leur vécu : apprendre à se taire et dire oui ou non avec la tête et penser l'inverse. Des siècles d'enfermement contre 2 décennies de Liberté, nos 2 guides n'ont pas été avares de paroles, deux femmes au caractère bien trempé ! Merci Maria et merci Dechka !

dimanche 15 mars 2009

LES VIKINGS - Fin de l'aventure Norvégienne -

Qui dit Norvège, pense Vikings et rêve de leurs fameux drakkars, mythiques autant que méconnus jusqu'en 1867 où des fouilles mirent à jour le bateau de TUNE et 1880 celui de GOKSTAD. En 1904, un 3ème bateau est mis au jour à OSEBERG. Au fil des années, d'autres embarcations seront découvertes.

Ces 3 bateaux sont au Musée de Bateaux Vikings de Bygdoy, à Oslo.


L'arrière du Bateau d'Oseberg et le gouvernail à tribord

Le bateau de Tune non restauré

Le bateau de Gokstad

Les Norvégiens, hommes de la mer

Au Frammuseet, construit autour de ce bateau, il n'y a que le puissant et résistant FRAM, bateau des 3 expéditions polaires les plus courageuses pour la découverte de terres inconnues, lui et l'histoire de ces hommes que rien n'arrêtait : Fridtjof Nansen, Otto Sverdrup et Roald Amundsen.

Le Fram, mâts sectionnés

vendredi 6 mars 2009

Akershus
La forteresse royale d'Akershus, construite en 1299 par Hakon V, remaniée en 1592 par Christian IV.
Château fort ayant la finesse d'un château Renaissance aux accents médiévaux.
QG des Allemands sous l'Occupation.Toujours utilisée pour des fonctions officielles par les militaires
Voiliers et vedettes militaires

...et restaurants flottants


Aker Brygge : le port

Statue face au port

Oslo, ville des Arts. On peut admirer des oeuvres "libres" dans la ville.

Radhuset : Town Hall , Hôtel de ville
Inauguré en 1950 pour les 900 ans d'Oslo.
Détails de la façade : Cadran zodiacal et statue féminine.

Fontaine aux 2 cygnes enlacés